28 nuits de sommeil garanties28 nuits de sommeil garanties Frais d’expédition gratuitsFrais d’expédition gratuits VOIR LA COUVERTURE

Panier

5 mythes sur la pensée positive

“Ça va être une super journée, je suis reposé, je vais sourire au travail, et rien ne va se mettre en travers de la réalisation de mes projets”, pensez-vous encouragé par les conseils du magazine que vous venez de lire. Et pourtant, malgré votre optimisme, vous ne réparerez pas la cafetière cassée dans laquelle vous étiez censé faire du café pour “cette belle journée”. “Penser positif” est d’ailleurs l’une des méthodes les moins efficaces de fonctionnement positif, autour de laquelle se sont développés de nombreux mythes. En voici 5.

Oui, certes, vous avez cependant raison, il vaut mieux penser positivement que de toujours s’inquiéter et imaginer les pires scénarios. La vie est-elle plus facile pour les optimistes ? Oui, là aussi, nous sommes d’accord. Cependant, nous avons toujours l’impression que le “pouvoir” d’une attitude positive est la base de la réussite uniquement dans les magazines de coaching, et qu’en fait, de telles stratégies de vie peuvent nous induire en erreur. Un peu comme si nous suivions un GPS qui nous amenerait au milieu d’un lac. Alors, quelles sont les limites de la pensée positive ?

1. Pensée positive = succès

Commençons concrètement : la pensée positive peut vous aider à réussir, mais son “pouvoir” est limité. Il s’agit plutôt d’une étincelle qui nous aide à mettre en œuvre divers projets, mais qui ne détermine pas le succès de nos intentions. C’est un bon point de départ, un peu comme un coupon de réduction – c’est bien d’obtenir quelque chose à prix réduit, mais sans argent, on ne l’achètera pas de toute façon. Bien sûr, c’est plus agréable quand on économise quelques euros, mais est-ce que cela décide de l’achat en lui-même et est-ce que c’est la seule source de satisfaction ?

2. Positif toujours et partout

C’est un autre mythe, à la manière de certains magazines de coaching – tout ou rien. Si je veux atteindre le bonheur, chacun de mes gestes doit s’accompagner d’une attitude positive, sinon cela ne sert à rien. C’est une belle perspective, principalement parce qu’elle nous rend plus responsables. Dans la vie, cependant, nous devons faire face à de nombreux rebondissements, y compris ceux qui ne nous font pas sourire et qui n’annoncent pas une fin positive. D’ailleurs, la tristesse nous est également nécessaire et ne doit absolument pas être évitée. Toutes les émotions, y compris les “négatives”, sont bonnes et purificatrices pour nous.

3. Tout ce qui est négatif est mauvais

C’est-à-dire, en résumé, tout ce qui peut nous faire du mal ou nous blesser. Les pensées, les événements ou les opinions négatives des autres à notre égard. Autrefois, dans les villages indiens, les jeunes garçons passaient par toutes sortes d'”épreuves” douloureuses pour les préparer aux différentes circonstances et événements de la vie. Aujourd’hui, pour une société optimiste, c’est de la folie ! Et pourtant, les opinions des autres peuvent cacher, bien que ce ne soit pas obligatoire, quelque chose d’important pour nous. Quelque chose qu’on ne voulait pas voir, qu’on préférait oublier ou ne pas savoir. Peut-être cela vaut-il la peine de s’y intéresser ? Peut-être qu’une tristesse passagère et la confrontation avec des pensées désagréables nous permettront de déployer nos ailes et d’apprendre à nous connaître sous un angle complètement différent ? Vous ne ferez pas cette expérience si vous essayez de vivre positivement à tout prix.

4.Une image positive

Chacun d’entre nous connaît une personne qui, dans les réseaux sociaux, ne “diffuse” que des affirmations positives, des citations sur la réussite, sur le succès en amour et sur la source du bonheur. Bien que ces personnes essaient de vivre positivement et selon des “principes positifs”, en observant leur vie réelle, nous pouvons avoir l’impression que tout n’est pas aussi beau qu’il n’y paraît. D’ailleurs, les personnes qui ont une vision du monde extrêmement positive sont très souvent elles-mêmes confrontées à de nombreuses complications et difficultés dans la vie. Il convient de les aborder avec détachement.

5. Être positif dans tous les domaines de la vie

L’odeur du café fraîchement moulu dans une machine à café flambant neuve, le week-end, peut vous rendre plus positif. Mais cela ne veut pas dire que le week-end suivant vous ne serez pas ennuyé par le bruit de cette machine à café ou par l’absence de lait dans le réfrigérateur. Et c’est normal ! Nous avons tous nos humeurs, des attitudes différentes selon les jours et les circonstances, car nous sommes affectés par le temps, nos hormones et… l’humeur des autres ! Et cela aussi, c’est normal ! Si vous ne voulez pas être frustré, il est préférable de redescendre sur terre et de penser comme votre esprit et votre cœur vous y incitent !