28 nuits de sommeil garanties28 nuits de sommeil garanties Frais d’expédition gratuitsFrais d’expédition gratuits ACHETEZ MAINTENANTACHETEZ MAINTENANT

Panier

Qu’arrive-t-il au corps pendant le sommeil?

Les théories sur la passivité pendant le sommeil ont déjà été réfutées il y a longtemps. Lorsque nous nous endormons, un certain nombre de processus régénératifs se produisent dans notre corps. Nos cellules sont renouvelées, nous produisons de l’hormone de croissance et un très important processus de réparation de notre organisme est activé. De plus, notre cerveau s’active alors, triant toutes les informations recueillies jusque là et les reliant les unes aux autres. Qu’arrive-t-il exactement au corps lorsque nous entrons dans la phase de sommeil?

La nuit, nous embellissons

La médecine a établi cinq phases de sommeil : l’éveil, l’endormissement, le sommeil léger, le sommeil profond et enfin le sommeil paradoxal ou sommeil REM, c’est-à-dire les rêves. Au total, ils constituent un cycle d’une durée d’environ 90 à 100 minutes, suivi d’un court réveil imperceptible. Ensuite, un autre cycle de sommeil commence. Les adultes passent par quatre à six de ces séquences en une nuit. Dans la première phase, également appelée NREM (En anglais : Non-Rapid Eye Movement / Mouvement oculaire non rapide), la température corporelle baisse, la fréquence cardiaque ralentit, la respiration est régulée, les reins produisent moins d’urine et les muscles se détendent. C’est alors que le plus souvent, une heure après s’être endormi, notre sommeil est le plus profond et le repos le plus efficace. Dans les phases suivantes, de nombreux changements se produisent au niveau de la peau – elle devient ferme et des processus régénératifs ont lieu dans les cellules. L’hormone de croissance, responsable du renouvellement de l’épiderme, est également libérée, ainsi que du cortisol, dont la tâche est d’inhiber les processus inflammatoires. Après la première phase, les rêves commencent à apparaître, notre respiration s’accélère et notre tension artérielle est plus élevée.

Le sommeil guérit les blessures

Le travail du cerveau pendant le sommeil est également un sujet de recherche intéressant. Matthew Walker, l’auteur du livre « Why we sleep » (Pourquoi nous dormons), compare ce qui se passe pendant le sommeil aux états psychotiques. Nous voyons des choses qui n’existent pas, ce sont donc des hallucinations. Nous avons également des idées délirantes, nous sommes désorientés dans le temps et l’espace, nous vivons des états émotionnels violents et nous ne nous souvenons pas de la plupart de nos rêves, ce qui peut ainsi être comparé à de l’amnésie. Le professeur estime également que si n’importe lequel de ces symptômes nous arrivait à l’état d’éveil, nous serions amenés à un psychiatre pour un traitement approprié. Heureusement, c’est un processus normal de notre cerveau qui effectue son travail pendant cette période de repos. Avant tout, dans la phase REM ou de sommeil paradoxal, toutes les informations que nous avons eu à traiter récemment sont triées et classées. Le cerveau crée des catalogues de souvenirs et trouve des liens entre des situations du passé que nous n’avions pas remarquées auparavant. C’est pourquoi quand nous nous endormons avec un problème, souvent le matin nous nous réveillons avec plein d’idées pour le résoudre. Ce n’est pas sans raison que nous vous conseillons « d’aller dormir avec le problème ». Pendant le sommeil, le cerveau subit une thérapie – il prend de la distance avec les problèmes et les traumatismes, c’est pourquoi le matin, nous nous sentons souvent purifiés des mauvaises émotions.

Les problèmes de sommeil

Selon l’endroit où nous vivons, nous avons besoin de 4 à 9 heures de sommeil par jour. Normalement, sept heures suffisent pour bénéficier des processus régénératifs nécessaires et pour que le cerveau s’active. Cependant, il y a des gens qui, malgré une fatigue énorme, ne peuvent entrer dans aucune phase de repos. Aujourd’hui, on dit que jusqu’à la moitié de l’humanité est aux prises avec ce problème, y compris les enfants. Si vous avez déjà suivi toutes les recommandations du médecin et que vous luttez toujours contre l’insomnie, il convient de se demander si votre subconscient a besoin de signaux sur son état de sécurité. Souvent, l’anxiété subconsciente, la frustration et une multitude de stimuli perturbent le bon fonctionnement du système nerveux en envoyant au cerveau des informations sur un état de menace. Dans de telles situations, il peut être prescrit une literie sensorielle appropriée. Selon les psychologues et les psychiatres, une couette, une couverture ou un oreiller pondérés avec un remplissage permettant de les alourdir améliorent considérablement la qualité du sommeil, apaisent et calment. Des changements particulièrement notables dans la qualité du sommeil ont été notés chez les jeunes enfants utilisant une literie sensorielle.

Souvenons-nous que le sommeil affecte tous les aspects de notre vie et trouve des solutions à de nombreux problèmes de la vie. Il s’avère souvent que ce n’est pas le temps, mais le sommeil qui guérit les blessures. Utilisons-le! Après tout, il vous suffit juste… d’aller dormir.