Pourquoi l’insomnie et la dépression vont-elles de pair ?

Selon l’OMS, la dépression est actuellement l’une des maladies mentales les plus courantes et les plus mortelles. On estime que 350 millions de personnes dans le monde en souffrent. L’insomnie, quant à elle, touche 30% de la population, soit une personne sur trois dans le monde ! Il s’avère que la dépression et l’insomnie ont beaucoup en commun. Pourquoi ?

 

Le dénominateur commun

 

La dépression, bien que nous utilisions souvent ce mot pour décrire la mauvaise humeur, est un ensemble d’états chroniques, tels que la déprime, le sentiment de vide, la perte d’énergie, la tristesse, l’irritabilité ou le manque de concentration. Une personne qui lutte contre cette maladie perd progressivement sa joie de vivre, sa confiance en soi, ressent une anxiété et une culpabilité injustifiées. L’insomnie, quant à elle, à côté des symptômes mentionnés, est l’un de ses symptômes les plus caractéristiques et les plus précoces. Les troubles du sommeil en cas de dépression ne se limitent pas aux seuls problèmes d’endormissement. Les personnes qui en souffrent dorment souvent de nombreuses heures durant la journée, et pourtant elles se sentent toujours fatiguées et subissent ses effets.

Cela signifie que si la dépression provoque presque toujours des problèmes de sommeil, il peut aussi arriver que des troubles chroniques du sommeil provoquent des troubles mentaux de nature dépressive ! Après tout, le sommeil a un impact significatif sur notre santé et sur le fonctionnement de l’ensemble de l’organisme. La fatigue persistante perturbe le fonctionnement du cerveau, du système endocrinien et du système nerveux et entrave de nombreux processus qu’ils régulent. Ainsi, nous ressentons non seulement les effets physiques du manque de sommeil, comme la fatigue et le manque d’énergie, mais aussi les effets psychologiques – la frustration, la tristesse, la déprime, le manque d’envie d’avoir des contacts avec les autres ou l’incapacité à focaliser son attention.

 

Une prescription pour l’âme et le corps

 

La dépression et l’insomnie sont toutes deux appelées « maladie de l’âme et du corps », et sont parfois même confondues. Pas étonnant, elles ont des symptômes et une genèse très proches, qu’il est difficile de classer clairement et rapidement. Cela ne signifie pas pour autant qu’en soupçonnant l’une de ces maladies, il ne faut pas essayer de la traiter – au contraire ! La consultation d’un spécialiste (dans ce cas, un psychiatre ou un psychothérapeute) nous permettra d’obtenir un diagnostic précis et un traitement efficace. Si l’insomnie est diagnostiquée en même temps que la dépression, il est important de traiter les deux troubles simultanément. Il est extrêmement important de reconnaître les schémas de pensée et de comportement inappropriés qui ont conduit à l’apparition et à la perpétuation de l’insomnie, puis de remplacer chacun d’entre eux par des habitudes développées individuellement qui réguleront la physiologie du sommeil.

En plus d’utiliser diverses techniques, telles que des programmes d’activité et de repos, des exercices de relaxation ou la tenue d’un journal des rêves, les personnes malades peuvent également utiliser une couverture pondérée (également appelée sensorielle), qui a montré des résultats positifs dans le traitement de la dépression et de l’insomnie. L’idée d’exercer une pression sur le corps comme méthode thérapeutique existe depuis plus de 30 ans, et les couettes ou couvertures pondérées en sont l’outil le plus populaire. Comment cela fonctionne-t-il ? Les récepteurs de la peau, stimulés par la pression, envoient des impulsions positives et des informations au cerveau sur la position spécifique du corps dans un endroit et un espace donnés. Cela détermine ainsi les processus hormonaux ultérieurs, car le cerveau interprète notre position comme non menacée, « couverte » comme si nous étions dans les bras d’un de nos parents. Le résultat ? La production de cortisol (l’hormone du stress) diminue et le niveau de sérotonine (l’hormone du bonheur) augmente.

Si vous pensez avoir un problème de dépression ou d’insomnie, assurez-vous de consulter un spécialiste pour augmenter vos chances de guérison rapide.