28 nuits de sommeil garanties28 nuits de sommeil garanties Frais d’expédition gratuitsLivraison gratuite à partir de 100€ ACHETER MAINTENANT

Vous ressentez une fatigue permanente ? Il peut s’agir d’un épuisement nerveux

À l’heure où le stress est devenu un élément indissociable de la vie quotidienne, nous avons cessé de le considérer comme un ennemi et nous avons commencé à nous y habituer pour de bon. Si une tension accumulée ou un épuisement ressenti de temps en temps ne sont pas dangereux, une surcharge permanente du système nerveux peut entraîner son épuisement complet. Quels en sont les signes et comment s’en prémunir ?

Une production perturbée de cortisol

L’épuisement nerveux est un problème auquel sont confrontés des gens de plus en plus jeunes, vivant dans la précipitation, le stress et un sentiment de pression. En raison de la tension constante, le corps commence à produire une hormone surrénale, le cortisol, dont les niveaux régulent de nombreux processus dans le corps. Lorsque nous sommes en bonne santé, les glandes surrénales augmentent le taux de cortisol le matin pour nous aider à nous réveiller, et le diminuent le soir pour nous permettre de nous endormir. Cependant, si ce rythme est perturbé, ce qui est le cas lorsque nous ressentons du stress, notre cerveau enregistre la situation stressante comme une menace, qu’elle soit émotionnelle, mentale ou physique. Qu’est-ce que cela signifie ? S’il ne s’agit pas d’un incident et que la situation se répète, les glandes surrénales produisent de plus en plus de cortisol, qui en fin de compte finit par manquer.

Son taux élevé et constant dans l’organisme se traduit à son tour par l’apparition de fatigue et de manque d’énergie. Et ce n’est que le début d’une longue liste de conséquences pour notre santé.

Des problèmes de sommeil

La fatigue commence à être de plus en plus grande, il devient plus difficile de s’endormir, nous nous réveillons pendant la nuit, notre sommeil n’est pas efficace et nous ne nous sentons pas reposés. À un moment donné, nous pouvons même avoir l’impression de ne pas avoir dormir du tout, étant fatigués le matin comme si nous n’avions pas fermé l’œil de la nuit ! Lorsque vous vous levez, vous vous sentez fatigué et le regain d’énergie arrive juste avant d’aller vous coucher ? C’est exactement l’un des symptômes les plus courants de la surcharge de stress surrénalien.

Il convient de noter que des niveaux trop faibles ou trop élevés de cortisol dans l’organisme nuisent à son bon fonctionnement. Des niveaux faibles peuvent provoquer une fatigue rapide et une sensation de faiblesse. En revanche, des niveaux trop élevés entraînent des insomnies, mais aussi… le syndrome du côlon irritable ! Chez certaines personnes, les niveaux de cette hormone sont faibles le jour et élevés la nuit, de sorte qu’elles ne peuvent pas s’endormir le soir et ne peuvent pas fonctionner normalement pendant la journée.

Les symptômes caractéristiques de l’épuisement nerveux sont :

– un épuisement rapide,

– une incapacité à se concentrer,

– des sautes d’humeur,

– une irritabilité accrue,

– des maux de tête chroniques et des douleurs musculaires,

– des problèmes gastriques.

Une exposition prolongée au stress provoque un cercle vicieux puisque les troubles s’alimentent les uns les autres et cela peut provoquer les effets suivants :

– des troubles du sommeil et de l’insomnie,

– des troubles anxieux,

– de la dépression.

Le traitement de l’épuisement nerveux

Pour se débarrasser des troubles désagréables liés à l’épuisement nerveux, il faut d’abord éliminer les facteurs de stress importants qui les ont permis. Choisir un mode de vie plus calme et mettre de l’ordre dans ses différentes obligations personnelles et professionnelles devraient, à terme, ramener l’organisme à l’équilibre. Cela ne signifie pas pour autant que nous ne devons pas prendre soin de notre santé de manière ponctuelle. Il faut tout d’abord penser à se reposer pendant la journée et à dormir, ce qui aidera le système nerveux à se régénérer plus rapidement.

Pour ce faire, nous devrions :

– Établir des horaires fixes pour le coucher et le lever, même si au début cela impliquera de longs moments où l’on se retournera d’un côté à l’autre du lit,

– Passer d’une couette ordinaire à une couverture lestée, sensorielle,

– Enlever les appareils électroniques de la chambre à coucher,

– Introduire des rituels pour nous calmer et éviter les stimuli au moins une heure avant d’aller dormir.

En outre, un régime alimentaire approprié est également crucial. Cela vaut la peine d’enrichir votre menu avec des produits riches en vitamine B, dont le manque peut provoquer un épuisement rapide, des insomnies, de la nervosité et une dépression. La vitamine B est également essentielle pour le bon fonctionnement des hormones surrénales et du métabolisme des glucides. Il est également conseillé de limiter la consommation de sucre et de caféine, que nous devrions remplacer par des noix, des céréales et des fruits.