28 nuits de sommeil garanties28 nuits de sommeil garanties Frais d’expédition gratuitsFrais d’expédition gratuits ACHETEZ MAINTENANTACHETEZ MAINTENANT

Panier

La discipline positive – Arrivons-nous à l’appliquer?

Le mot même de « discipline » évoque différentes émotions chez les adultes. Nous l’associons souvent à des expériences vécues dans notre propre enfance, où ordres et interdictions étaient empreints de peur. Bien que l’intention de la discipline soit de changer positivement le comportement, des messages mal exprimés peuvent détruire nos relations avec nos enfants et apporter l’effet éducatif opposé à celui recherché à long terme.

Lorsque nous pensons à la discipline dans le contexte du comportement des enfants, nous avons généralement dans la tête une application générale des principes et de l’ordre selon notre vision des choses. Arrivons-nous à parler de discipline en prenant en considération en premier lieu la compréhension et la coopération ? Pouvons-nous appliquer la discipline sans que nos exigences et nos critiques ne soient catégoriques et impitoyables ?

La discipline positive selon Jane Nelsen

Jane Nelsen est l’auteur du livre « La discipline positive ». Selon elle, l’amour et le respect mutuel sont les fondements d’une discipline efficace, qui suppose à la fois de la gentillesse et de la fermeté. L’interaction adulte-enfant est fondée sur la liberté et l’ordre, partant du principe qu’au lieu de ne pas choisir (ce qui est extrêmement typique dans les méthodes éducatives « classiques »), l’enfant a un choix limité compte tenu des limites des autres.

Le rôle le plus important de la discipline positive consiste à remarquer les capacités et les compétences de nos enfants et à mettre l’accent dessus. Elle s’oppose à l’hypothèse selon laquelle, pour que les enfants se comportent mieux (selon notre modèle), ils doivent d’abord se sentir pire (critiqués, sentiment de culpabilité, peur de nos réactions). Une telle conception encourage la construction créative de règles avec les adultes, sans suivre le plan prédéfini par eux (inconnu de l’enfant). En mettant en œuvre ce modèle, les enfants ont un sentiment de co-création, de participation et d’appartenance à un groupe. Entre autres choses, ils apprennent ainsi que leur avis est important et pourquoi.

4 critères de discipline positive

Créer du sens et un sentiment d’appartenance

En d’autres termes, c’est un besoin d’amour. Puisque l’homme est avant tout un être social, tous nos comportements, y compris ceux qui sont inappropriés, sont ordonnés, déterminés et orientés vers l’acceptation sociale. Si nous satisfaisons régulièrement ces deux besoins de base de l’enfant, de nombreux comportements jugés inappropriés par les adultes disparaîtront tout simplement. Pourquoi régulièrement? Souvenons-nous du point de vue de l’enfant – si un jour, la mère le prend dans ses bras et est gentille et que le lendemain, elle hurle et se fâche, l’enfant perçoit une situation de danger à laquelle il faut immédiatement remédier.

Gentillesse et fermeté

La gentillesse est une expression de respect pour notre enfant et la fermeté une expression de respect pour nous-mêmes. Elles représentent aussi la capacité de s’adapter à la situation actuelle. La gentillesse sans fermeté conduit à une indulgence excessive, tandis que la fermeté sans gentillesse exprime le besoin de contrôler la situation et est dépourvue de respect pour l’enfant. La gentillesse consiste principalement à comprendre les sentiments de l’enfant et à faire preuve d’empathie.

Apprendre la vie et les compétences sociales

L’apprentissage des compétences sociales ou des compétences de la vie quotidienne n’est pas un objectif que nous pouvons reporter. Comme nous travaillons en groupes dès le plus jeune âge, l’enseignement de ces valeurs le plus tôt possible rendra notre fonctionnement plus agréable et plus utile. La discipline positive aide les enfants à grandir dans un sentiment de respect mutuel, montre comment résoudre les problèmes, comment coopérer avec les autres ou exprimer ses besoins. Elle permet aussi d’apprendre à être utile à l’école et à la maison, et ainsi de créer le sentiment d’être nécessaire.

L’estime de soi

Bien que vivant dans une société, il est extrêmement important que notre enfant puisse remarquer son individualité – après tout, aucun parent ne veut que son enfant ne suive aveuglément l’opinion des autres. La discipline positive encourage les enfants à développer leur force et leur autonomie, à les utiliser de manière constructive, à inventer leurs propres solutions et à utiliser de manière créative toutes leurs ressources et leurs compétences.