28 nuits de sommeil garanties28 nuits de sommeil garanties Frais d’expédition gratuitsFrais d’expédition gratuits VOIR LA COUVERTURE

Panier

L’hypersensibilité sensorielle chez les adultes

Bien que les troubles de l’intégration sensorielle concernent principalement les adolescents, ils deviennent également de plus en plus fréquents chez les adultes. Qu’est-ce que l’hypersensibilité sensorielle chez les adultes, quels sont ses symptômes et plus important : comment y faire face ?

Lutter contre les stimuli

L’hypersensibilité sensorielle constitue un ensemble de réactions pathologiques résultant de perceptions sensorielles inadéquates reçues et interprétées par nos sens. Ceci peut impliquer un seul stimulus ainsi que de nombreux stimuli. En général, cela affecte le sens du toucher, l’audition ou les impulsions du système vestibulaire de l’oreille interne et des propriocepteurs (récepteurs des processus internes). Ces sources sont chargées de passer les informations nécessaires pour maintenir un bon équilibre et une coordination motrice. Certains adultes ont également des problèmes de stimuli visuels, olfactifs et gustatifs. L’hypersensibilité sensorielle est une condition de réactions exagérées des stimuli en question. C’est interprété comme une sensation d’être bombardé et submergé de signaux externes.
Dans des conditions normales, nous n’avons aucune difficulté à interpréter ces stimuli et nous n’analysons pas le processus de réception des stimuli dans une situation donnée ; c’est juste une réaction automatique. Cependant, les personnes atteintes d’hypersensibilité sensorielle présentent des difficultés et des réactions extrêmes lorsqu’elles sont exposées à des stimuli. En conséquence, elles font leur possible pour éviter le bruit, le contact direct, même avec leurs proches et pourront même tenter de vivre en isolement.

Puissance d’impression

L’hypersensibilité sensorielle chez les adultes a généralement ses origines dans leur enfance. Leurs réactions savantes et leur capacité à éviter les situations problématiques leur permettent cependant de s’adapter au monde sans manifester aucun symptôme de la maladie. Pourtant, les problèmes restent non résolus et les problèmes deviennent encore plus profondément ancrés dans la personnalité. Les personnes hypersensibles ont tendance à organiser parfaitement leur journée et à adapter leurs projets afin de minimiser le risque d’exposition à des stimuli indésirables. Par conséquent, elles sont souvent obligées de mentir et d’utiliser diverses excuses pour éviter des impressions sensorielles enchevêtrées, imprévisibles et dangereuses.
Ces personnes vivent généralement leur quotidien en s’exposant au minimum à des facteurs de risques externes qui peuvent déstabiliser leur routine.. Elles peuvent également être considérées comme étant « particulières » lorsqu’elles évitent les réunions de groupe, les lieux encombrés ou les bruits. Les patients aux prises avec des problèmes de sens du toucher peuvent organiser leur domicile et leur lieu de travail de façon à minimiser, par exemple la possibilité de s’asseoir à côté d’autres personnes. La peur de la proximité conduit souvent à renoncer à sa vie sexuelle car les interactions physiques provoquent la peur et des réactions pathologiques telles que la fuite.

Types de thérapie

Au quotidien, en tant qu’adultes, nous ne sommes pas conscients de l’importance du mouvement ou du toucher, ni de la rapidité avec laquelle nous pouvons perdre notre attention lorsque nous sommes plus sensibles aux sons ou à la lumière. Nous ne nous rendons pas compte de combien de travail notre système nerveux consacre à une tâche donnée. Les enfants peuvent traiter la thérapie comme un jeu mais les adultes doivent la prendre au sérieux.
L’ergothérapie est l’un des outils les plus efficaces pour gérer l’hypersensibilité sensorielle. L’objectif de l’ergothérapie est de maintenir, de restaurer et de permettre les activités humaines de manière sécurisée, autonome et efficace. 
Elle se caractérise par une rééducation pour les activités répétitives et par une refamiliarisation du patient avec le bruit, le toucher ou la foule.
L’utilisation de literie et d’accessoires sensoriels est également une méthode efficace et approuvée par la recherche. Les couettes, les oreillers et les couvertures avec un rembourrage spécial plus lourd ne sont pas seulement utilisés pour la thérapie des enfants. Ils sont également très bénéfiques pour les adultes. Ils stimulent les sensations profondes, améliorent l’orientation du corps dans son propre espace et ont des effets calmants et apaisants. Certaines formes d’hypersensibilité sensorielle, cependant, nécessitent une psychothérapie, en particulier si les phobies sont à l’origine d’un rejet d’integration social.