28 nuits de sommeil garanties28 nuits de sommeil garanties Frais d’expédition gratuitsFrais d’expédition gratuits VOIR LA COUVERTURE

Panier

Oiseaux de jour et oiseaux de nuit – comment fonctionne notre horloge interne ?

Cela dépend en effet de votre horloge interne si vous vous levez aux aurores ou si vous préférez dormir plus longtemps avec insouciance. Elle détermine votre bien-être, votre santé et même vos émotions, votre capacité à mentir et vos prédispositions aux drogues et aux addictions. Bien que ce soit difficile à croire, notre horloge biologique interne gère en grande partie notre corps et notre esprit et décide des traits de caractère individuels. Alors, qui sont les “oiseaux de jour” et qui sont les “oiseaux de nuit” ?

Les règles de l’ordre social

La fameuse division entre les “oiseaux de jour” et les “oiseaux de nuit” n’est pas le fruit du hasard. La science nous a permis de distinguer les personnes qui s’endorment autour de 23 heures et se réveillent vers 7 heures du matin de celles qui fonctionnent de 10 heures à 2 heures du matin. Cependant, nous n’avons nous-mêmes presque aucune influence sur le groupe auquel nous appartenons. La difficulté de se lever le matin n’est pas dictée par la volonté (ou plutôt par le manque de volonté), mais dépend de nos gènes (à environ 50%), de la lumière et de l’âge. Bien que l’heure naturelle à laquelle on décide de se réveiller ne soit pas une question de choix, il existe certaines règles de l’ordre social qui facilitent la vie des “oiseaux de jour”. Le célèbre dicton “L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt” est une sorte de panneau indicateur, qui montre précisément les limites sociales de ce qui est bien et de ce qui est mal. Après tout, l’école et le travail commencent tôt le matin – alors qu’en est-il des “oiseaux de nuit” qui commencent leur activité beaucoup plus tard et pour qui le fait de se lever tôt engendre des troubles de fonctionnement ? Toutefois, les différences entre un oiseau de nuit et un oiseau de jour sont loin de se limiter à la quantité d’énergie aux différents moments de la journée. Le rythme du sommeil et de l’activité régit de nombreuses fonctions du corps, de la digestion et de la température corporelle à l’intelligence et à la créativité. Si les normes sociales nous contraignent à perturber notre horloge biologique, nous le paierons par des insomnies, des sautes d’humeur, du mal-être et même de la dépression. Il sera plus difficile de se démarquer au travail et à l’école.

La dure vie des “oiseaux de nuit”

Le type de personne qui se lève aux aurores sera beaucoup plus proactif que “l’oiseau de nuit”. L’oiseau de jour a beaucoup d’énergie, est plus disposé à agir et à avoir des initiatives. Cette attitude facilite la réussite à de nombreux niveaux. Les scientifiques ont également réussi à faire correspondre assez précisément certains traits de caractère à ceux qui se lèvent tôt ou à ceux qui se lèvent tard. Il s’est avéré que les “oiseaux de jour” essaient de résoudre les problèmes plus rapidement, sont consciencieux, persévérants, stables émotionnellement et aiment travailler en groupe. Les “oiseaux de nuit”, quant à eux, se caractérisent par leur créativité, leur sens de l’humour et leur intelligence. Malheureusement, ces caractéristiques s’accompagnent également d’une impulsivité excessive, d’une tendance à la procrastination et souvent d’extraversion. Mais ce ne sont pas tous les aspects négatifs des personnalités qui aiment dormir plus longtemps. Selon une étude menée par Dario Maestriperi de l’Université de Chicago, les “oiseaux de nuit” ont une tendance à avoir des comportements risqués et ne fuient pas forcément les drogues. Pas étonnant qu’ils abusent du café et des boissons énergisantes. Malheureusement, la caféine ne sera d’aucun secours à un corps ne se sera pas reposé le nombre d’heures nécessaires. “L’oiseau de nuit” moyen ne s’endort pas avant 1 ou 2 heures du matin, et les normes sociales sont impitoyables – toutes les activités commencent le matin. Une expérience intéressante a été menée au Danemark, où les élèves ont eu la possibilité de choisir l’heure du début des différents cours. Il s’est avéré que les enfants, en adaptant les heures des cours à leurs propres préférences, obtenaient de bien meilleurs résultats et de meilleures notes. Les enseignants sont allés si vite dans leurs cours qu’ils ont dû ajouter de nouvelles leçons au programme.

Sexe, âge et quantité de lumière

Notre horloge biologique n’est pas réglée de la même façon toute notre vie. Les petits enfants sont clairement des “oiseaux de jour” tout comme les personnes qui ont plus de 60 ans. À cet âge, la plupart des gens déclarent se sentir mieux le matin, ce qui est associé à des changements dans la production d’hormones. Lorsqu’un enfant entre dans sa phase de croissance, son horloge biologique commence à ralentir, ce qui explique pourquoi il a de plus en plus de mal le matin à se lever pour aller à la maternelle ou à l’école. Le pic de la “veille en soirée” a lieu à la fin du lycée et au début des études – à partir de ce moment, le son du réveil le matin est le plus mal vécu. L’horloge interne varie également en fonction du sexe et commence à se développer pendant la puberté. La division en “oiseaux de jour” et “oiseaux de nuit” persiste entre 15 et 50 ans, et de plus, pendant cette période, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à être des “oiseaux de jour”. Non seulement les femmes sont plus “matinales”, mais elles dorment aussi plus longtemps que les hommes et il est plus facile de perturber leur sommeil. Mais ce n’est pas tout : les personnes nées en automne et en hiver, lorsque les jours sont courts, ont tendance à être des oiseaux de jour. Le lieu de résidence n’est pas non plus sans influence. Des études internationales montrent que plus d'”oiseaux de jour” vivent à l’est et au nord du globe qu’à l’ouest et au sud, plus à la campagne qu’en ville. Toutefois, la chose la plus importante dans le réglage de l’horloge interne est l’intensité de la lumière pendant la journée ; la durée et les moments où nous nous exposons à la lumière, et le niveau d’obscurité pendant la nuit.

Les “oiseaux de nuit” et les “oiseaux de jour” ont tous les deux des troubles du sommeil – seul le type de symptômes signalés diffère. Indépendamment de notre horloge interne, nous devons prendre soin de notre sommeil autant que de tout autre domaine de notre vie – ne sous-estimons pas les éléments de base, comme l’hygiène du sommeil, par exemple. Pour en savoir plus sur les troubles du sommeil, consultez notre blog. Bonne chance !