28 nuits de sommeil garanties28 nuits de sommeil garanties Frais d’expédition gratuitsFrais d’expédition gratuits ACHETEZ MAINTENANTACHETEZ MAINTENANT

Panier

Un profond sommeil guérit-il l’anxiété?

La relation entre le manque de sommeil et les troubles psychiques est depuis longtemps une source d’intérêt pour les scientifiques. Les dernières recherches publiées dans la revue scientifique Nature Human Behavior montrent que ressentir de l’anxiété peut être fortement liée à un manque de sommeil récurrent. De plus, les spécialistes suggèrent que le sommeil profond est l’un des moyens naturels les plus efficaces pour réduire l’anxiété.

Premiers problèmes après une seule nuit blanche

Une équipe de chercheurs, dirigée par un professeur de neurologie et de psychologie de l’Université de Californie à Berkeley, a décidé d’examiner de plus près l’impact du sommeil sur le type et la force des émotions ressenties. 18 personnes différentes ont participé à l’expérience et le schéma d’étude était le suivant – la première nuit, les sujets n’ont pas dormi du tout. Ensuite, on leur a montré des films stressants et pleins de suspense, et après chaque film les patients ont rempli des questionnaires où ils évaluaient leur état en termes d’anxiété perçue. D’autres films chargés en émotions leur ont été montrés après une bonne nuit de sommeil. Au cours des expériences, les chercheurs ont utilisé différentes méthodes, notamment l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) ou la polysomnographie.

Après avoir analysé les scanners et les formulaires, il a été démontré qu’une seule nuit sans sommeil causait en moyenne 30% d’augmentation de l’anxiété! « 78% de tous les participants ont signalé après une nuit blanche une augmentation du niveau d’anxiété, confirmant le fort impact du manque de sommeil sur l’augmentation de l’anxiété chez les personnes en bonne santé « , ont écrit les auteurs de l’étude. « De plus, la moitié des participants privés de sommeil ont en fait dépassé les niveaux d’anxiété, au-delà desquels l’on considère que les patients ont des symptômes cliniques de troubles anxieux – et une seule nuit sans sommeil a suffi. »

La Régulation altérée des émotions

Après avoir examiné de plus près les scanners IRMf de cerveaux en proie au manque de sommeil, les chercheurs ont noté autre chose : une réactivité accrue dans l’amygdale, qui contrôle notre réflexe  « fuir ou combattre ». Le cortex cérébral qui est activé par des tâches ayant une charge émotionnelle importante et en même temps négative a également été stimulé. Fait intéressant : l’activité dans les domaines responsables de la régulation des émotions a été considérablement réduite.

«Nous avons identifié une nouvelle fonction du sommeil profond qui réduit l’anxiété de jour en jour en réorganisant certaines connexions dans le cerveau. Le sommeil profond semble être un médicament anxiolytique naturel – un inhibiteur de l’anxiété si nous l’avons tous les soirs « , a commenté Matthew Walker, l’initiateur de l’étude.

Cependant, ce ne sont pas là tous les troubles que nous pouvons avoir dans le cas d’un manque de sommeil et d’un sommeil de faible qualité. Les travaux du dr. Walker montrent que les dysfonctionnements du sommeil ont une influence sur le développement de la dépression, de l’anxiété, de la schizophrénie, de l’obésité et de bien d’autres troubles. Mais ce n’est pas tout. Ne pas dormir suffisamment:

– réduit jusqu’à 40% la capacité du cerveau à se souvenir et à créer de nouveaux souvenirs;

– affecte négativement les zones du cerveau responsables des régulations psycho-émotionnelles qui deviennent irrationnelles et hyperactives;

– provoque une augmentation des sautes d’humeur en raison de l’activité accrue de l’amygdale (jusqu’à 60%!).

 

Une recette simple pour la santé mentale

Pour profiter d’un sommeil profond, et donc plus efficace, vous devez respecter quelques règles simples:

– Allez au lit minimum 40 minutes avant l’heure prévue pour s’endormir – c’est le moment pour se détendre,

– N’utilisez pas d’appareils électroniques dans la chambre, essayez de vous détendre les yeux fermés,

– Faites en sorte que vos heures de coucher et de lever soient les mêmes et se répètent chaque jour,

– Ayez une literie propre et confortable, adaptée à la saison et aux conditions climatiques,

– En cas de problèmes d’endormissement, utilisez une couverture pondérée pour adultes ou des gouttes de CBD dissoutes dans l’eau,

– Avant d’aller au lit, aérez votre chambre à coucher et régulez la température à l’optimum (pas trop froid, pas trop chaud),

– essayez de planifier la journée qui suivra afin d’entrer dans la chambre sans stress et sans chaos dans votre tête.

Bonne chance!