28 nuits de sommeil garanties28 nuits de sommeil garanties Frais d’expédition gratuitsFrais d’expédition gratuits ACHETEZ MAINTENANTACHETEZ MAINTENANT

Panier

Une mauvaise nuit c’est une mauvaise journée

Une nuit de sommeil plus courte de 16 minutes que d’habitude peut entraîner des problèmes de concentration le lendemain. Un sommeil irrégulier peut conduire à de graves problèmes dans la vie professionnelle et personnelle, créant un cercle vicieux de stress et de fatigue. Que les scientifiques disent-ils à propos de nos habitudes ? Comment résoudre les problèmes de troubles du sommeil ou de sommeil irrégulier ?

Risque de conflits

Les spécialistes sont unanimes : si vous ne dormez pas bien, il est inutile de penser être efficace au travail le lendemain. Les scientifiques de l’Université de Floride du Sud ont publié dans le „Journal of the National Sleep Foundation” les résultats de leur examen, auquel 130 employés dans des services informatiques ont participé. Chacun d’entre eux avait au moins un enfant scolarisé. Il s’est avéré que raccourcir leurs nuits ne serait-ce que de 16 minutes entraînait une désorganisation importante de leur système hormonal.

Comme le disent les scientifiques, après une mauvaise nuit, nos capacités cognitives sont drastiquement réduites, ainsi que nos possibilités de concentration sur nos tâches, alors que notre niveau de stress augmente, et que se déstabilise l’équilibre entre notre vie professionnelle et notre vie personnelle, et ce qui va avec – le risque de conflits dans tous les domaines de notre existence.

Cercle vicieux

Il s’avère également qu’en voulant résoudre les problèmes de fatigue, qui fait son apparition, on va se coucher plus tôt et que l’on se lève plus tôt le lendemain, ce qui perturbe encore davantage notre rythme quotidien normal.

„Ces interactions cycliques montrent que la qualité du sommeil dépend de notre niveau de stress quotidien, et qu’elle peut entraîner son augmentation et créer un cercle vicieux” – souligne le professeur Soomi Lee,auteur de la publication. 

„Les résultats de cette étude montrent que les employeurs devraient faire plus d’efforts pour améliorer la qualité du sommeil de leurs employés. Les personnes bien reposées obtiennent de meilleurs résultats au travail grâce à une capacité de concentration, à des erreurs moins nombreuses et à une plus faible fréquence de conflits avec les autres” – explique le chercheur. 

Bonnes pratiques

Mais que se passera-t-il si notre employeur ne soutient pas de telles pratiques ou initiatives ? Nous devrions avant tout veiller à nos bonnes pratiques de repos par nous-mêmes – autant au travail qu’à la maison.

Que faire ?

  1. Prenez soin de vous lever et de vous coucher à des heures régulières. Le week-end et les jours fériés ne dormez pas plus longtemps – une seule heure de plus peut être tolérée.
  2. Faites des pauses au travail – une pause pour le lunch doit être utilisée pour votre repas, pas pour rattraper le retard. Il est également important de prendre quelques minutes de pause et d’aller faire une courte marche en quittant le bureau.
  3. Après le travail, oubliez vos obligations professionnelles – si votre statut ne l’oblige pas, laissez votre portable au travail, et rangez votre portable au placard le week-end. Essayez également de ralentir le tempo lors des week-ends et concentrez-vous sur vos passions et vos centres d’intérêt.
  4. Concentrez-vous – si vous avez un enfant, vous pouvez réaliser ces entraînements avec lui. Décrivez ensemble ce que vous voyez à chaque instant par la fenêtre, quelles couleurs vous entourent, quels bruits vous avez entendu. Il est également important de se concentrer sur chaque partie de votre corps pendant quelques secondes lorsque vous vous allongez.
  5. Ne laissez pas votre système sensoriel se surcharger – c’est un mal de plus en plus répandu. L’excès d’informations n’a pas d’effet positif sur le sommeil ou la qualité de votre repos. Vous pouvez également utiliser une couverture ou une couette pondérée (également appelée sensorielle), qui a un effet apaisant sur votre système nerveux, et diminue la quantité de cortisol fabriqué en produisant davantage de sérotonine. Vous pouvez emmener ce gadget au travail et vous en couvrir pendant la journée.
  6. Un entourage bien ordonné – Contre toutes attentes, un bureau où nous passons la plus grande partie de nos journées est un outil important pour lutter contre la fatigue. Il nous suffit de suivre quelques règles de base : enlever du bureau tout ce qui n’est absolument pas nécessaire, regrouper les objets, remettre les choses en place et essayer de garder votre bureau propre aussi longtemps que possible, pour travailler plus efficacement et retrouver rapidement ce dont vous avez besoin. Cette règle doit également s’appliquer à la maison – nous devrions principalement nous y reposer, et pas nous énerver à cause du désordre. Maintenir sa maison ordonnée est vraiment bénéfique !