-5% et la garantie de recevoir vos achats avant Noël Cliquez ici

Panier

Votre succès commence au lit !

Vous y commencez et y finissez la journée, vous vous y allongez quand vous êtes fatigué et vous en rêvez quand vous êtes accablé par les innombrables tâches quotidiennes. Le lit, parce que c’est de lui dont on parle, et plus précisément la façon dont vous y dormez, influence le fonctionnement de chaque cellule de votre corps ! Du sommeil dépend la régulation des hormones dans le corps, donc aussi la façon dont vous vous sentez physiquement, l’humeur et l’attitude que vous avez lorsque vous ouvrez les yeux ou votre productivité pour le reste de la journée.

Le « Manager qui ne dort pas » est un modèle vénéré depuis quelque temps dans la culture d’entreprise américaine obsédée par le travail, et qui a lentement imprégné le monde. Heureusement, la notion de succès et la manière de l’atteindre changent avec les nouvelles générations de dirigeants, qui disent sans détour que le repos, la vie privée et le sommeil sont aussi importants que le travail intensif.

Dormir avec le problème

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous entendez si souvent qu’il faut « dormir avec le problème » ? Après tout, le temps de plus en plus court, le stress des e-mails en retard et la multitude des tâches quotidiennes devraient être compatibles avec notre productivité, et non avec notre manque de productivité. Mais vous devez savoir que le sommeil est un moment extrêmement précieux pour la régénération du cerveau – essentiel pour traiter efficacement les informations, relier les faits entre eux et trouver des relations de cause à effet. Comment cela fonctionne-t-il ?

Pendant le sommeil, le corps se repose, mais le cerveau travaille intensément, traitant efficacement tous les stimuli qui lui sont parvenus pendant la journée. Pour que ce processus se déroule efficacement, nous devons passer par deux phases du sommeil – la phase de sommeil profond où n’avons pas de rêves et la phase de sommeil court (paradoxal ou REM, lorsque nos globes oculaires font beaucoup de mouvements rapides). C’est dans cette deuxième phase que le cerveau traite les informations de toute la journée et supprime les informations sans importance. Puis, dans le sommeil profond, les souvenirs sont enregistrés de façon permanente dans la mémoire à long terme. Un tel cycle se répète plusieurs fois pendant la nuit et c’est grâce à lui que nous pouvons nous réveiller avec une vision complètement différente du problème.

Un terrain fertile pour les nouvelles idées

Réussir est un travail à multiples facettes. D’une part, cela nous oblige à acquérir constamment de nouvelles connaissances et à élargir notre savoir, mais d’autre part, cela exige également de la créativité. Une imagination entraînée nous aide à penser différemment, à résoudre des problèmes et à voir les choses différemment des autres – et ce sont des compétences très importantes pour arriver au but. Comme vous pouvez probablement le deviner, le sommeil aide la créativité à remonter à la surface, ce qui est décrit avec justesse dans l’une des expériences, menée par le professeur Robert Stickgold de la Harvard Medical School.

Il a réveillé un groupe d’étudiants pendant la phase de sommeil paradoxal (REM) et leur a demandé de donner des associations qui relient deux mots différents. Il s’est avéré que les personnes réveillées de la phase de sommeil paradoxal (REM), dans laquelle elles rêvaient intensément, donnent des associations moins évidentes, plus libres que les personnes qui les donnaient en pleine conscience. Et cela, selon le professeur Stickgold, est de la pure créativité sous une forme simple – lorsque nous confrontons deux informations et trouvons des connexions nouvelles et originales entre elles. La phase de sommeil paradoxal REM est un terrain fertile pour les nouvelles idées », explique le scientifique.

Sans sommeil, il n’y a pas de bonnes relations

Saviez-vous que 33 % des Polonais et des Polonaises crient plus souvent après leurs proches lorsqu’ils sont fatigués ? Le manque de sommeil et le manque de préparation du corps aux défis quotidiens peuvent donc avoir des conséquences désastreuses sur notre relation avec un partenaire ou avec des amis ! De plus, 34% des personnes interrogées annulent des rencontres avec leurs proches lorsqu’ils ont mal dormi la nuit précédente.

Quelles conclusions peut-on en tirer ? Tout d’abord, qu’une bonne nuit de sommeil signifie plus de patience et d’ouverture aux autres – et ce sont des qualités qui sont utiles non seulement dans la vie privée, mais aussi dans l’établissement de relations d’affaires.